Un peu d’histoire

 

Dans les années 1960, le Dr Goodheart, chiropracteur américain, met en évidence l’influence du stress sur le tonus musculaire. Sous l’effet d’un stress, le muscle peut augmenter ou diminuer son tonus : soit le muscle se contracte fort, soit il se relâche complètement. Il met alors au point un test musculaire de référence qui reflète le tonus du muscle testé à l’instant T : neutre ou stressé.

Dix ans plus tard, le Dr John Thie, aussi chiropracteur américain, apporte à cette découverte ses propres connaissances en médecine traditionnelle chinoise et met en évidence la relation entre les muscles, les organes et les méridiens d’acupuncture. Il montre que lorsqu’un muscle a un tonus musculaire affaiblit sous l’effet d’un stress, certains points d’acupressure précis aident à rétablir l’équilibre du tonus musculaire. Il met en place le « Touch for Health  » : la santé par le toucher.

Depuis la kinésiologie s’est spécialisée en :

  • kinésiologie appliquée qui traite des objectifs précis
  • kinésiologie éducative qui concerne les difficultés d’apprentissage.